7 choses à savoir sur le Centre Culturel de Rencontre International John Smith de Ouidah Featured

Rate this item
(0 votes)

Sept (7) choses à savoir sur le Centre Culturel de  Rencontre International John Smith  de Ouidah 

Vous avez entendu parler du CCRI- John Smith de Ouidah et vous rêvez de le découvrir ! Voici 7 choses intéressantes qui pourraient satisfaire votre curiosité en attendant votre prochaine visite.

A LA DECOUVERTE DU CCRI JOHN SMITH

Le Centre Culturel de Rencontre International John Smith de Ouidah, en abrégé CCRI- John Smith, est la nouvelle fenêtre culturelle du monde érigée à l’emplacement de l’ancien Tribunal Colonial à 37, 5 km de l’Aéroport Cardinal Bernadin Gantin de Cotonou. C’est un lieu carrefour du présent et du passé conduisant vers futur qui suscite beaucoup d’intérêts.  Si vous envisagez une visite, voici 7 choses qui vous motiveront.

1.    Le CCRI John Smith de Ouidah, c’est quoi ?

C’est une mémoire collective, un centre contemporain de rencontre, de partage, d’information, de divertissement, d’exposition d’art manifestant la richesse patrimoniale du Bénin et de la ville de Ouidah en particulier. C’est un cadre dédié aux artistes des quatre coins du monde pour une expression d’art constructive quelle que soit sa forme. Le CCRI John Smith de Ouidah symbolise la renaissance sur une terre lourdement marquée par 04 siècles de Traites et d’Esclavage. Le CCRI-Ouidah est un lieu de réconciliation, d’inspiration, de partage et de promotion ouvert à tous.

Lire la suite

2.    Pourquoi ce nom ?

Pour ceux qui se demandent pourquoi donner John Smith à un CCRI assis sur les douloureux souvenirs de notre passé de colonisé, il y a une explication logique. En effet, John Smith est le petit-fils d’un esclave ayant quitté l’actuel Bénin sur le dernier bateau négrier et devenu maire de la ville de Prichard en Alabama. Fidèle à ses origines, ces dernières volontés étaient de répandre les cendres de son corps sur la terre de ses ancêtres. Ce qui fut fait. Le Centre est érigé sur les lieux où reposent les cendres d’un sang conçu dans les mésaventures de la déportation. Le CCRI-Ouidah permet donc d’une certaine façon, à John Smith de vivre chez lui comme tout descendant est appelé à vivre sur la terre de ses ascendants.

3.    Où se situe le CCRI John Smith de Ouidah ?

Le premier CCRI en Afrique subsaharienne portant comme dénomination CCRI John Smith est situé à 3 km de la Porte de Non-Retour à Ouidah. Précisément en face de la Mairie de cette belle ville historique du Bénin, à l’emplacement même de l’ancien Tribunal de Cercle de Ouidah où la justice n’avait du sens que la volonté du Colon. Pour ceux qui connaissent bien la ville, c’est le lieu encadré par la Prison civile, l’hôtel de ville et la Maison du Brésil respectivement au Sud, à l’Ouest et à l’Est. Pour faire court, c’est le lieu qui marque le point de jointure de la rue F. Colombani, l’Avenue de France et la Rue des Palmistes, au centre même de la ville de Ouidah.

4.    Qui peut se rendre au Centre culturel de Rencontre John Smith de Ouidah ?

Ce Centre d’expression artistique, de brassage culturel et commémoratif de l’esclavage à travers différentes formes d’art, est accessible à tout public. Il est ouvert aux artistes en quête d’un lieu reposant pour la création et pour les autres qui sont à la recherche d’un espace de diffusion. Les adultes, les enfants, les élèves, les écoliers, les étudiants et surtout les jeunes peuvent également se rendre au CCRI pour se ressourcer. Il en est de même pour les amoureux de la lecture. Par ailleurs, les spectateurs et les amateurs d’exposition peuvent dorénavant s’abonner au Centre pour satisfaire leur curiosité ou se distraire.

5.    Que fait-on au Centre Culturel de Rencontre de Ouidah ?

Le CCRI John Smith de Ouidah, se veut être un lieu ressource pour la ville et sa jeunesse. Il désire contribuer au développement local en étant ouvert sur le monde. Pour ce faire, il se concentre sur :

  • La formation et le recyclage des acteurs du milieu culturel ;
  • L’accompagnement des acteurs, des élèves, des étudiants et de toute autre catégorie qui s’intéresse à la révélation du patrimoine culturel et à l’art ;
  • La mise en relation des acteurs des quatre coins du monde ;
  • L’accès à un répertoire de livres riches et varié ;
  • La diffusion des œuvres (théâtrales, cinématographiques, littéraires, etc.) ;
  • L’exposition des œuvres artistiques.

 Le CCRI-John Smith de Ouidah,  écoute, suit et accompagne les génies artistiques du siècle dans leur éclosion.

6.    Que peut-on voir au CCRI John Smith ?

Le Centre permet aux visiteurs de faire un voyage à travers le temps qui combine modernité et patrimoine culturel. Il vous sera donné de contempler entre autres :

  • La tombe qui a recueilli les Cendres de l’éminent John Smith ;
  • L’une des 3 célèbres Statues de la réconciliation et du pardon ;
  • La Cage de la résistance ;
  • La Criminalité invisible, une sculpture impressionnante en pneu ;
  • Des dytiques relatant l’histoire de l’esclavage et de la résistance au Bénin qui situe également l’action des femmes ;
  • Un monument pyramidal qui traduit le départ des esclaves depuis la porte du non-retour et les différents mouvements qui ont suivi dans le monde pour la liberté ;
  • Des résidences destinées à la création artistique ;
  • Un théâtre de verdure bien équipé ;
  • Une bibliothèque/médiathèque ; etc.

Tout cela dans un paysage naturel où les jardins bien verts sont jonchés d’arbres expressifs.

7.    Une idée, des partenaires exceptionnels

L’idée de création du CCRI John Smith de Ouidah est partie du promoteur culturel béninois Janvier Nougloï. Cependant, sa concrétisation a nécessité le soutien effectif de plusieurs partenaires. Il s’agit de :

  • La Mairie de Ouidah ;
  • L’Association internationale des Maires des villes francophones (AIMF) ;
  • Le Ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts de l’État du Bénin ;
  • L’Association des Centres culturels de rencontre (ACCR) ;
  • Les Anneaux de la Mémoire (Ville de Nantes) ;
  • La Ville de Genève ;
  • La Ville de Nantes ;
  • La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon ;

Le CCRI est le nouveau centre touristique pittoresque du Bénin engagé dans la valorisation touristique et culturelle de l’Afrique. Il est la preuve que sur les ruines d’un passé douloureux, un présent plein de promesses peut se bâtir.

 

Rédaction: Comlan

Read 228 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.