lundi, 14 juin 2021 18:01

Inauguration du CCRI-JOHN SMITH de Ouidah: Communiqué de presse Featured

Written by
Rate this item
(0 votes)

Inauguration du Centre Culturel de Rencontre International JOHN SMITH de Ouidah.

(Un jour qui sera gravé dans les annales  historiques.)

C'est désormais une certitude que le premier Centre Culturel de Rencontre International de l'Afrique subsaharienne sera opérationnel à partir du 15 Juin 2021.

COMMUNIQUE DE PRESSE RELATIF A L’INAUGURATION DU CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE INTERNATIONAL (CCRI) JOHN SMITH DE OUIDAH

15 JUIN 2021

Ouidah le 15 Juin 2021, le Centre Culturel de Rencontre International (CCRI) John Smith de Ouidah ouvre ses portes.  Ce jour grave en encre d’or l’aboutissement d’un travail au long cours de Janvier Nougloï, professionnel de la culture béninois et initiateur du projet. Grace aux appuis des partenaires techniques et financiers tels que : la Mairie de Ouidah, propriétaire de l’ancien Tribunal colonial qui abrite le aujourd’hui le CCRI John Smith, l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) et du Ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts du Bénin, ce beau fleuron de l’univers culturel se veut être pluridisciplinaire, « Connexions », qui associe histoire, patrimoine, recherche et création artistique, notamment dans le domaine des écritures et du théâtre.

Afin de démarrer dans l’action, comme le veut le Programme d’Action du Gouvernement, l’ouverture du CCRI John Smith consacre l’inauguration de l’exposition permanente ‘’ Femmes et esclavages ‘’ réalisée en partenariat avec l’association française Les Anneaux de la mémoire (Ville de Nantes) et les artistes plasticiens béninois. C’est un moment de découverte et de redécouverte.

Ce premier centre culturel de rencontre international d’Afrique subsaharienne, qui intègre ainsi le réseau international de l’ACCR, participe à la valorisation, dans cette région, du patrimoine culturel et touristique, et confirme le souhait au Bénin de revenir sur les traces du passé tout en embrassant l'avenir. C’est d’ailleurs ce qui explique la pose de la STATUE DE LA RECONCILIATION qui se retrouve parfaitement dans un cadre de mémoire. Cette statue n’est présente que dans trois (3) pays marquant les trois (3) points du tristement célèbre triangle de la traite négrière et de l’esclavage : Liverpool en Grande Bretagne, Richmond en Virginie aux États-Unis et aujourd’hui Ouidah au Bénin. C’est aussi, une preuve de la bonne marche vers l’ambition de tous les acteurs impliqués dans la concrétisation de ce joyau situé en face de l’hôtel de Ville de Ouidah.

Un concert gratuit, et accessible à tous, animé par le célèbre orchestre de fanfare ‘’GANGBE BRASS BAND’’ au théâtre de verdure du CCRI John Smith clôture cette cérémonie de lancement, sobre mais riche.

Télécharger le dossier de presse

Télécharger le communiqué de presse

 

Les partenaires associés :

La Mairie de Ouidah

L’Association internationale des Maires des villes francophones (AIMF)

Le Ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts de l’État du Bénin

L’Association des Centres culturels de rencontre (ACCR)

Les Anneaux de la Mémoire (Ville de Nantes)

La Radio France Internationale

La Ville de Nantes

La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon

La Ville de Genève

L’Agence Nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (ANPT)

Read 166 times Last modified on mercredi, 23 juin 2021 11:22

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.